Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 11:23
Rallyes et Endurance : Peugeot se prit la part du lion : THE BIG WEEK-END

Dans chacune des compétitions où est engagé Peugeot, ce weekend fut chargé.


Tout d'abord en IRC, où la marque du lion est engagé officiellement par Peugeot UK et Peugeot BELUX. Là, c'est l'équipage Peugeot UK Kris Meeke/Paul Nagle qui rafle la mise en remportant l'IRC 2009, "piquant" le titre à l'équipage Peugeot Belgique Nicolas Vouilloz/Nicolas Klinger, vainqueurs 2008.

Tout au long de l'année, Peugeot UK (via Kronos) et son équipage Kris Meeke / Paul Nagle ont montré une pointe de vitesse fantastique comme une adaptation parfaite aux rallyes et aux conditions de course. Le titre leur va donc très logiquement, devant une équipe Skoda et son pilote Kopecky tout aussi rapide mais axé sur un programme limité. Peugeot remporte aussi le titre constructeur S2000 !

http://img15.imageshack.us/img15/9105/01309808033meeke.jpg
Il s'agit là du plus beau titre remporté par un équipage britannique depuis la période McRae/Burns, de la fin des années 90/début 2000. On se rappellera que Colin McRae fut titré champion WRC 1995 (Impreza 555) et Richard Burns fut champion WRC 2001 (Peugeot 206 WRC).


Mais la catégorie élite de l'IRC -les Super2000- cache bien souvent sa catégorie seconde que sont les 2 roues motrices. Ici, la bataille est aussi âpre qu'en Super2000 et ce fut aussi le titre pour  Denis Millet & Julien Vial, champions 2 roues motrices IRC ! Hélas sans concurrence "à l'année" sur l'ensemble des manches de l'IRC, ils avaient  face à eux et à chaque rallye une belle brochette de pilotes locaux bien armés et ayant à coeur de briller sur leur propre épreuve. Ils remportent donc l'IRC 2 roues motrices 2009, bien joué  à nos p'tit gars !
Peugeot remporte aussi le titre constructeur 2 roues motrices !


Parallèlement au rallye et son engagement dit "privé" des succursales nationales, Peugeot -France- est engagé officiellement en Endurance. Après avoir disputé cette les 12 heures de Sebring (qu'Audi remporta), les 1000 Km de Spa (victoire), les 24 Heures du Mans (avec un superbe doublé!), voici que la marque sochalienne remporte la manche de l'American Le Mans Series de Road Atlanta ! Certes les conditions climatiques et les interventions du safety-car ont permis cette victoire mais il n'y a rien à dire pour autant : c'est le doublé qui est la conclusion de cette course pour le moins humide ! Sarrazin et Montagny remportent la course devant Minassian et Lamy !

http://img84.imageshack.us/img84/8659/02109807112team.jpg
Chez Peugeot, que ce soit l'engagement officiel en Endurance ou l'engagement des succursales en Rallyes, c'est le carton plein !

IRC : rendez-vous du 19 au 21 novembre pour le Rally Scotland.
Endurance : rendez-vous l'an prochain.

A bientôt,
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 10:23
3 ans, déjà !


http://img27.imageshack.us/img27/4826/logodinobig.png


Voilà déjà trois ans que j'ai lancé mon blog "dino rally team".
Je le créais au lendemain du rallye du Mont-Blanc 2006.
Nous en sommes aujourd'hui à
plus de 85 000 visites,
275 000 pages vues,
334 articles publiés
et 900 commentaires...

Merci à tous, je ne serai comment vous remercier.


Merci !

Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans La vie du blog
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 09:48
Et voici mon résumé de ce Boulogne 2009, avec la victoire de classe N4 pour Eric Meyer et moi !

Image

Notre rallye commença dès le dimanche précédant la course, le règlement nous imposant de ne reconnaître que ce jour là ou du vendredi de la course. Bossant tout deux ce vendredi, nous allions reconnaître une semaine avant, chose qui ne nous plaisait pas trop. Nous embarquions alors la caméra durant nos recos afin de travailler durant la semaine.
Dès les premiers passages de chaque ES, une évidence apparaissait, le prologue était la plus belle ES du rallye, dommage que nous n'empruntions cette ES qu'une seule fois, alors que les habituelles ES du Boulogne allaient être à nouveau parcourues deux fois, dommage...
Bref, les ES nous allaient plus ou moins mais l'ambiance était bonne, nous avions du temps pour faire connaissance avec Eric et les recos étaient vite bouclées, et nous rentrions tôt dans l’après-midi.

Les vérifs ayant lieu à 13h50 samedi, cela ne servait à rien d'être là aux aurores. Arrivée vers 12h30/13h pour moi à Samer, alors que Eric arrivera un peu plus tard. J'en profite donc pour rejoindre l'assistance des "Frangins", qui nous feront l'assistance commune avec l'équipage Hanquiez/Mordacq.
Les acteurs du duel Meyer/Hanquiez qu'avait prévu la presse allaient donc être sous la même tonnelle !
Là aussi, je faisais la connaissance de Romain, mécano de chez 2HP Compétition. En attendant Eric, on en profitait pour faire un p'tit tour sur la voiture et prendre connaissance de quelques petites choses dont le tripmaster par exemple ou le réservoir d’eau pour le refroidissement du turbo, qu’il fallait refroidir avant le départ de l’ES ou sur le routier entre deux d’entre elles.

Une fois les vérifs passées sans encombres, nous filions à 4, avec Eric, Jonathan et Benjamin chez celui-ci afin de revoir une dernière fois nos notes. Les recos s'étant déroulées la semaine précédente, cela nous fut d'une grande aide, ne serait-ce que pour se remettre dans le bain et comparer repère des notes et repères sur route.

Le temps d’enfiler nos pyjamas de Nomex et de retourner à Samer, venait alors l'heure du départ. J'étais serein sur mes notes et ma préparation mais rouler dans une telle auto me crispait un peu alors que pourtant, j'avais déjà roulé sur la Compact ou la Celica. Sans doute ne voulais-je pas décevoir Eric, qui était là pour marquer de précieux points en vue de la Finale. Bref, j'étais un peu tendu. On me le fit d’ailleurs remarquer… « Bah alors JC ? » … Entre petit stress et hâte d’y être.. J'attaquais donc cette spéciale du samedi soir en restant très concentré, sachant très bien que si cette ES se passait bien aux notes, le reste de mon weekend se passerait tout aussi bien ou presque… et ce fut le cas.

PROLOGUE ES 1

Nous le savions, le prologue allait être difficile pour tous. Sur place, cela se confirmait, il y avait déjà des abandons alors que nous avions un petit numéro !

Là, je partais donc très concentré et tout se passa bien, malgré que nous fumes ralentis par la sortie de la seconde Sub N12 engagée sur le rallye. J’annonçais les notes qu’il se devait, puis le jump… en une fraction de seconde « on a décollé ? » puis à la fraction seconde, l’auto atterrit et se tort doucement, on a jumpé ! Puis, nous avions rattrapé le concurrent précédent lors du dernier kilomètre .Malheureusement, ce dernier km était un réel champ de bataille, caillouteux et poussiéreux… Nous ne pûmes pas doubler le concurrent. Etant dans le dernier km de l’ES, j’en prévenais Eric qui fit ce qu’il pu pour finir l’ES au cul du concurrent roulant au ralenti. A la fin de l’ES, Eric me tendait la main, satisfait de lui, de moi, de nous. J’étais rassuré, j’avais été dans le coup dès la première ES. Pour moi qui avais à cœur de briller pour mon premier rallye en N4, je n’étais pas mécontent de cette poignée de main : j’avais au moins su gérer la première ES, moi qui ait l’habitude de dire en déconnant, « la pression, je ne la subis pas, je la bois », j’avais là une petite pression avant le début du rallye… Mais l’arrivée de cette première sans encombre de mon côté me rassurait et me rendait plutôt confiant pour la suite des évènements. Nous étions deux de classe à huit dixièmes de Chrétien, reléguant Hanquiez à 11 secondes après sa sortie de route.

Image

ES 2 et 3

L’ES de la veille s’était bien passée pour nous, du moins dans le rythme, les notes, l’attaque, malgré le fait que nous avions rattrapé le concurrent parti devant nous durant le dernier kilomètre. Nous avions passé une bonne soirée et une bonne nuit chez Eric, tranquillement et avions retravaillé les notes après une petite bouffe sympa. J’étais donc plutôt serein, même si les ES ne me plaisaient pas plus que ça, sans qu’elles ne me déplaisent non plus. Bref, j’attendais d’y être…

Dès la première ES de la journée, je restais totalement concentré, les yeux rivés sur les notes, comme la veille au soir. L’ES se passait bien et je n’entendais pas Eric me dire les « oui » qu’il aurait du faire si j’avais été à la bourre dans les notes. Première satisfaction. Mais lors du dernier freinage de l’ES pour une épingle gauche avec un freinage aveugle, Eric freinait bien, à la bonne distance mais « trop bien » ! En effet, en freinant trop droit, cela ne lui permettait pas de mettre l’auto dans l’axe du virage et il dut terminer son freinage dans l’axe de la route, ce qui était ni plus ni moins qu’un tout droit… Arrêtée à 50 cm du talus, la Sub calla alors que nous n’étions qu’à 50 mètres du flying finish, ce qui fut rageant ! Je regardais ma montre et les secondes tomber… ding… ding… ding… 10 secondes perdues !

Image

Lors de la deuxième ES du rallye, le tableau de chasse était donné ! Nous partions à 8 dixièmes de l’équipage Chrétien au matin, et avions perdus 10 secondes dès la première ES du matin ! Derrière, nous ne savions pas quel chrono avait réalisé l’équipage Hanquiez/Mordacq, malgré leurs 11 secondes perdues la veille au soir. Nous savions que Chrétien et Hanquiez allaient être nos concurrents directs. Bref, c’était ni plus ni moins que du Banzaï qu’il fallait sortir là ! Nous attaquions donc, l’ES se passait bien mais nous perdions du temps lors du passage à l’épingle de Questrecque, comme pas mal de monde en N4. Nous faisions là le meilleur temps de classe, infligeant 3 secondes à Chrétien père et fils.

A l’arrivée au regroup, c’est dans une ambiance bon enfant que nous travaillons avec les copilotes Gwen Le Poec (Mortier) ou Antoine Brulé (Vanson) à s’échanger les temps ou à aller les chercher sur le net, merci la 3G ! Je recevais alors un sms de l’ami Jo Mordacq : c’était pour eux l’abandon sur un problème de transmission. Voilà un de nos concurrents directs en N4 qui était hors jeu ! Il nous fallait maintenant aller chercher Bruno et Arnaud Chrétien, à 6 secondes. S’en suivait un sacré bon moment avec tous les équipages de tête, en terrasse à boire un verre sous le soleil boulonnais avant de repartir pour la (déjà !) dernière boucle du rallye.

Image
http://img262.imageshack.us/img262/6550/009rvl.jpg

ES 4 et 5

Nous étions là dans la dernière boucle du rallye. En groupe N, Vanson était intouchable, notre boulette du matin et le concurrent rattrapé lors du prologue ne nous aidant pas à aller le chercher. En N4, Chrétien était à 6 secondes, et nous ne comptions pas lui laisser la classe ainsi ! Sans se l’avouer, sans en parler, Eric et moi avions l’objectif d’aller le chercher !

Lors de la première ES, tout se passa bien et je commençais à réellement prendre mes repères dans l’auto. Non pas que j’étais pomé avant, du tout même, mais j’étais maintenant beaucoup plus cool mais toujours concentré. Eric le sentait et m’en fit part dès l’arrivée de l’ES. En effet, j’avais pu lever les yeux et profiter de certains passages tout en envoyer les notes. Quel régal de sentir l’auto vivre, se dandiner de courbe en courbe. Eric envoyait là du lourd et je prenais mon pied à sa droite ! L’auto marchait du feu de Dieu et son comportement « ça tient mais en glisse » était un régal total !

Avant la dernière ES, nous avions 6 dixièmes d’avance sur Chrétien. Chacun des deux équipages avaient en tête une seule chose : la victoire ! Nous étions en tête mais il fallait confirmer la chose. Nous roulions à la banzaï, proprement mais efficacement, creusant l’écart à 3 secondes sur Chrétien ! Je me régalais à annoncer les notes dans un rythme posé, je prenais littéralement mon pied, c’est tout simplement bon… Et c’était là la victoire de classe ! L’objectif était atteint : Eric souhaitait marquer sur ce rallye un maximum de points pour valider sa qualification à la Finale. Nous visions le podium de classe et ce fut la victoire, parfait ! Nous terminions donc en tête de classe N4, deux de groupe N (well done à Vanson et son codriver Antoine !) et à une correcte 9ème place au général avec… 2 dixièmes d’avance sur Eddy Delair.

Image

J’étais là très heureux de remporter cette victoire de classe, la classe N4 que j’aime tant, vous savez, les plop plop ! D’ailleurs, la Sub… whouahou quelle auto ! (J’entends Yannou qui jubile !) Stevie Nollet, habituel copilote d’Eric m’avait prévenu, cela poussait tout autant que la Celica GT4, autre auto (et baquet) que nous avons aujourd’hui en commun. Et je ne fus pas déçu ! L’Impreza WRX STI N12B est une véritable voiture de course, qu’on ne vienne pas me dire que ces groupe N n’en sont pas ! L’auto pousse totalement, le châssis se dandine un peu, mais la glisse est très progressive et non violente. L’Impreza est moins violente que la Celica GT4, normal vous me direz, logique différence entre une Groupe N et une Groupe A mais à titre de comparaison, je trouvais le châssis de la Sub plus rigide que celui la Lancer Evo 8 MR mais moins que celui de la Celica GT4. Tandis que question moteur, la Sub était plus proche de la Celica que de celui de la Mitsu, qui est lui plus linéaire. Ce fut là une vraie N12B en provenance de chez Prodrive, autant dire que c’est… une Full Spec ! Gestion de ponts, procédure de départ (qui avait quelques ratés ce weekend) etc, un régal ! J’étais là comme un gosse dans cette bagnole propre, entretenue telle un bijou, soignée, avec une finition parfaite… A chaque fois que mon regard croisait le logo Prodrive, un sourire de satisfaction et de joie s’affichait sur mon visage… Au rayon des 4 roues, j’avais jusqu’à aujourd’hui en référence la Celica, mais j’ai bien peur que la japonaise de Mr Toyoda vient d’être détrôner en mon fort intérieur par la japonaise du Fuji Heavy Industries !

J’ai maintenant hâte de retrouver un tel baquet avec Eric à ma gauche, car réellement, il fut là, un de mes plus sympas et efficaces pilotes que j’ai eu en 4 ans de copilote.

Merci donc à Eric et sa famille.
Merci aux « frangins », l’équipe 2HP et Romain.
Merci à Delphine Brigaudeau. Grâce à elle, j’ai pu « foutre ma cagoule ! »
Merci à Maxence pour le sticker (il comprendra).
Merci à la famille, aux potes pour leur soutien.
Merci à vous d'avoir lu jusqu'au bout !

A bientôt,
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Mes résumés des rallyes
commenter cet article
17 août 2009 1 17 /08 /août /2009 06:00

http://img132.imageshack.us/img132/6550/1906vcrmichelintireteam.jpg
Bien avant les Pirelli Girls, du côté de chez Michelin... Ca fait un choc, tu m'étonnes !

;)

(Ah ça, dès qu'on dit "Pirelli Girls", y'a du monde dans les statistiques du blog  hein ! ^^)
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
15 août 2009 6 15 /08 /août /2009 08:38
Bonjour à tous,

Alors que je devais être présent à Boulogne avec l'ami Thomas Coustenoble, nous avons du déclarer forfait, Thomas mettant en vente l'AX pour se concentrer sur 2010. Mais je ne reste pas sur la touche et c'est avec joie que j'y serai aux côtés de Eric Meyer sur la Subaru Impreza N12b. Rendez-vous dès demain pour les recos !

http://img183.imageshack.us/img183/7349/2009yannrdn253.jpg
A bientôt,
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Mes news du baquet de droite
commenter cet article
12 août 2009 3 12 /08 /août /2009 15:00
http://img268.imageshack.us/img268/9063/rallyemontecarlo.jpg





Depuis cette année 2008, le Rallye Monte-Carlo n'est la plus la manche d'ouverture du WRC. C'est l'IRC qui a "pris" le Monte-Carl' sous son aile, alors que l'Automobile Club de Monaco ne souhaitait plus bosser avec la FIA.

Le WRC-FIA a du plomb dans l'aile, et la présence de seulement deux constructeurs n'en ait que l'illustration directe. En face, l'IRC est en plein essor : les constructeurs se bousculent -presque- au portillon. En effet, les coûts sont plus bas qu'en WRC, les rallyes sont de vrais rallyes (et non pas un ersatz rallystique créé de toute pièce), le public est de plus en plus présent. Tout cela, les constructeurs l'ont bien compris, ce qui fait que leur présence en IRC est quasiment obligatoire, que ce soit via leurs départements Compétition clients (Peugeot) ou par un engagement officiel (Skoda / Fiat). En face, les constructeurs présents en WRC ne peuvent laisser l'affaire se faire sans eux...

Chez Citroën, la rumeur est montée par le quotidien sportif l'Equipe que Citroën Racing développait actuellement une DS3 Super 2000. Objectif : Rallye Monte-Carlo 2010, soit moins de 5 mois, voire même moins de 3 mois si on tient compte de l'homologation de la DS3, futur modèle phare de la marque aux chevrons. Il s'agit d'ailleurs du  marketing Citroën qui aurait demandé cet engagement, tout comme l'utilisation de cette DS3 pour le WRC 2011. En IRC, le principe sera de produire cette DS3 Super2000 pour la clientèle privée de la marque aux chevrons. Principe qui sera le même chez Ford, où l'annonce est tombée ces derniers jours : Ford & M-Sport développe la Ford Fiesta Super2000 ! Pour l'équipe anglo-américaine de Cumbria, le délai est exactement le même que pour les Rouges : moins de 5 mois pour être au départ du Rallye Monte-Carlo.

Le rallye Monte-Carlo est le rallye sur routes le plus connus au monde, et cela, la FIA le sait bien. Son but est bien entendu de récupérer la manche monégasque pour son WRC. De plus, les acteurs des rallyes mondiaux ont bien compris qu'être présents au RMC offrait une vitrine sans comparaison. Il n'y a qu'à comparer les débuts de saison 2009 de l'IRC et du WRC : pour l'IRC, le Monte-Carl' restera dans les annales du rallye alors qu'on ne pourra pas dire que l'Ireland Rally, manche d'ouverture du WRC09 sera "historique" pour les prochaines générations...

To conclude, Citroën et Ford acteurs du WRC préparent tous deux leur Super2000 "privées" pour 2010. Des acteurs du WRC qui aimeraient tant voir le Monte-Carlo en leur championnat... Alors ? Peut-on faire ce pas que nous aimerions voir fait par nos constructeurs ? Oui ! Citroën a comme objectif d'être au MC, il ne manquerait que Ford ! Alors... Rêvons voir les Citroën DS3 Super2000 et Ford Fiesta Super2000 avec  au volant les Loeb, Sordo (dont les contrats sont en finalisation dit-on), Hirvo et Latvala (dont les contrats sont signés), car même si les Super 2000 sont là pour la compétition client, aucune meilleure pub ne pourrait être faite que celle de voir ces 4 pilotes officiels sur ces nouvelles autos !

Dans un même temps, les Rouges et les Bleus ont annoncé et confirmé leur présence en WRC pour 2010 et 2011. Pour 2010, les WRC actuelles sont autorisées mais pour 2011, les WRC auront une toute autre allure, du moins du côté mécanique : on passe du moteur 2 litres turbo et 4 roues motrices au moteur 1600cm3 turbo en restant à 4 roues motrices. Si en plus, on ajoute les "R2" aux WRC nouvelles générations et aux Super2000, on se dit que dans certains bureaux d'études, la matière grise risque de chauffer !

J'ai hâte de voir ces nouvelles Super 2000...

A bientôt,
Jean-Charles


PS: si Citroën, Skoda, Ford, Fiat et compagnie sont présents au Monte-Carl', je pose congés et rendez-vous dans les Alpes du 18 au 23 janvier 2010 !


http://img269.imageshack.us/img269/3080/ds3s2000.jpgIci, une création (perso) de Mathieu Boldo, la Citroën DS3 à la sauce Citroën Racing, superbe :)
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 08:00
L'info est passée bien assez discrètement de ce côté si de la Manche pour que nous en fassions un léger zoom ! Malcolm Wilson directeur de M-Sport, société prestataire du programme WRC de Ford Motorsport, a été titré de l'Order of the British Empire dans le courant du mois de juillet. Cette décoration intervient pour le récompenser du travail d'une vie pour le sport mécanique. Pour Malcolm, il s'agit là d'une récompense non pas seulement pour lui mais pour sa famille, l'équipe M-Sport, l'équipe Ford, qui ont contribué à atteindre cet objectif. Il ajouta même "that's the icing on the cake isn't it." mais un titre Constructeurs de Ford serait pour lui une autre cerise sur le gâteau...

http://img196.imageshack.us/img196/80/au529697.jpg
Sur cette décoration, on pourra lire "For God and the Empire", for sure que les dieux du WRC ont été avec lui : Ford a resigné pour deux ans de présence en l'empire du WRC ! Well done Malcolm !

A bientôt,
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 10:00
http://img268.imageshack.us/img268/4416/mcdonaldsm.png







Vous avez pu voir sur les abris-bus ou dans la presse la nouvelle campagne de pub des restaurants (si on peut dire...) McDonalds, avec comme phrase d'accroche "Venez comme vous êtes". Ca où dire "venez chez nous, vous vous sentirez chez vous", c'est kif kif, le thème de la campagne étant « Restituer la réalité de l’expérience MacDonald où l’on n’a pas besoin de changer ses comportement et s’adapter à des contraintes, où il est facile de rester soi-même ».
Afin de faire comprendre à cela au grand public, rien ne remplace l'humour, l'extrapolation ou l'utilisation de personnes connus. On retrouve donc sur les pubs McDo un King-Kong prenant son BigMac :

http://img16.imageshack.us/img16/1284/kingkongz.jpg

ou encore Dark Vador et son  plateau volant :

http://img16.imageshack.us/img16/3155/darkodu.jpg
Vous me demanderez où on trouve un rapport avec le sport auto dans toute cette campagne de pub... Et bien l'un des volets de cette campagne concerne l'équipe Oreca, l'une des équipes les plus prestigieuses et titrées que l'on ait en France, que ce soit en endurance, en rallyes-raid ou en nos rallyes. Là, on retrouve le prototype LMP1 de l'équipe Varoise en un McDrive d'un restaurant McDonald's. Beau clin d'oeil !

http://img268.imageshack.us/img268/7506/diapositive1u.jpg

Une explication à cela ? Pourquoi avoir mêlé Oreca et McDonald ? Tout simplement car ces deux entités ont en commun la même agence de pub, soit EuroRSCG, tout simplement. Félicitons ces 3 acteurs d'avoir joué le jeu !


Tiens, petite question... Qui est le pilote au volant de cette Courage-Oreca LC70 - AIM présente sur cette pub ? ;)

A bientôt,

Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Vu !
commenter cet article
29 juillet 2009 3 29 /07 /juillet /2009 09:00
http://img149.imageshack.us/img149/310/chronos.gif










Cette saison était prévue légère mais elle est pour le moment assez chargée, avec non pas seulement du rallye mais du sport auto en général, et je ne vais pas m'en plaindre!

Après les Routes du Nord, les Routes de Thiérache et le Rallye Région Limousin, la quatrième étape de ma saison aux notes se déroulera sur les ES du rallye de Boulogne où c'est avec une joie considérable (!) que je retrouverai l'ami Thomas Coustenoble ! Et oui, retour avec mon Doudou Tomtom après notre déconvenue mécanique du Flandres 2008 !

Avant cela, je serai présent -professionnellement- aux 1000 kilomètres d'Algarve ce weekend au Portugal après être allé aux World Series by Renault au Mans il y a dix jours. Après Boulogne dans 3 semaines, s'en suivront le Rallye Mont Blanc Morzine en spectateur dans 15 jours, puis les World Series by Renault au Nurburgring 15 jours après, le Rallye du Touquet Pas-de-Calais 15 jours plus tard et enfin 3 semaines, les World Series by Renault au circuit Motorland Aragon en Espagne ! Bref, entre le boulot et les rallyes, j'espère entre deux, avoir un peu de temps pour poser mes sacs et trouver un peu de temps pour vous écrire quelques gribouillages !

Gentlemen, start your engine!

A bientôt !
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Mes news du baquet de droite
commenter cet article
15 juillet 2009 3 15 /07 /juillet /2009 07:00
http://img219.imageshack.us/img219/9004/goodw.gifA Goodwood, lors du célèbre Goodwood Festival of Speed, toute la plus belle clique du sport automobile mondiale avait rendez-vous. Si on ne citera pas les personnes présentes (la liste risquerait de ne pas être exhaustive), citons alors quelques unes des disciplines : du rallye avec du WRC (Citroën Racing) et de l'IRC (Peugeot UK), de la F1 avec McLaren-Mercedes et l'historique du team Williams F1, du Nascar, du DTM, de l'Endurance (Team Peugeot Total vainqueur au Mans) et bien d'autres... On aura aussi apprécié la présence officielle d'Audi qui fêtait là dignement ses 100 ans. Au programme, les Audi Quattro Groupe B, les protoypres LM Endurance, l'A4 DTM mais aussi les antiques Audi de course des années 30.
Je vous présentais en octobre dernier le motorhome Red Bull sur les manches du WRC. Cette fois, nous restons chez Red Bull et ne sommes pas loin du WRC, toujours dans l'esprit Motorhome Bus et Compagnie, voici le superbe bus à impériale aux couleurs du taureau rouge...

http://img268.imageshack.us/img268/6664/368634321190a7ebc2f9o.jpgHigh rez ! - Photo via Flickr.

A cet endroit stratégique des teams partenaires de la célèbre boisson énergétique, les personnes les plus en vogues passaient : entre autres ici à droite Seb Loeb et à gauche Mark Webber, pilote Red Bull F1 et tout récent vainqueur du grand prix d'Allemagne qui s'est déroulait ce weekend sur le circuit du Nurburgring...
http://img249.imageshack.us/img249/9753/loeb09gfoscm14.jpgHigh rez ! - Photo via Citroën Racing

Ca m'dirait bien comme bus sur les parcs d'assistance moi ! Y'a toujours des trucs sympas à voir à Goodwood, j'espère y aller un de ces 4 !

A bientôt,
Jean-Charles
Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Vu !
commenter cet article

Recherche

Articles Récents