Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 20:52

RAC Rally, Lombard RAC Rally, Network Q Rally, Rally GB, Wales Rally GB… Autant de noms pour un rallye des plus connus, des plus fascinants. Le rallye de l’année où le champion devient champion, le rallye de l’année où les contrats se terminent, où les équipages passent d’une équipe à l’autre. Le rallye où la saison se termine, on se dit au revoir en perfide Albion pour se retrouver quelques mois plus tard sous d’autres latitudes, sous d’autres couleurs ou non. Depuis les origines de notre sport, le Rallye de Grande-Bretagne a marqué l’histoire. Il fallait bien qu’un jour, je m’expatrie de l’autre côté de la Manche pour aller voir cela de mes propres yeux. Après le Neste Oil Rally Finland et le Rallye de France, le Wales Rally of GB allait compléter ma petite saison en WRC. En route donc pour le Wales Rally GB, avec Gaetan et Gauthier, entre Cardiff et Colwyn Bay, quatre jours au pays de Galles.

http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/382658_10150393919609707_686719706_8236610_1235618865_n.jpg

Le mythe.
Le RAC. Si un rallye me parlait, c’était bien celui là. Amateur du Royaume-Uni, des Britons et de leur trio infernal MINI / Beatles / Guinness, il me tardait d’aller voir ce rallye qu’on appelait RAC sans que ce mot n’en soit son nom, mais son histoire. La manche ultime du championnat, qui a vu des héros consacrés, des héros s’effondrer, des joies comme des défaites. Le parcours aussi m’attirait, les châteaux, les passages entre les montagnes de rondins de bois, ces forêts, ces paysages somptueux d’automne, cette boue, ces conditions si merdiques qu’elles en deviennent attachantes. C’était parti, c’est du vu maintenant, et ce fut mon plus beau rallye à ce jour. Si l’objectif sera bien entendu d’y retourner, y participer serait d’autant plus fort.

http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/383610_10150393947974707_686719706_8236701_1838986400_n.jpg


En spéciales.
Ah c’est beau ! Mon coup de cœur du weekend restera la spéciale de Sweet Lamb, courue samedi. Il faut dire qu’au RAC, la meilleure des choses est d’arriver la veille, de dormir sur place durant la nuit afin d’être effectif au plus tôt le lendemain. La veille au soir donc, une ambiance toute particulière se montre, 500 bagnoles et camping-cars sont stationnés, le tout dans un bordel organisé de mains de maître, avec un seul accès spectateurs par spéciale. Les voitures ne cessent d’arriver durant la nuit d’ailleurs. Des feux d’artifice sont improvisés, les barbecues sont de la même espèce puis dodo dans l’auto et réveil au petit matin… A 2 heures du premier passage, le parking a triplé, le vallon est plein à craquer. Une tension est palpable, on attend tous quelque chose… Petit déj à la fraiche, file d’attente de 50 mètres pour les chiottes publiques, à nouveau 50 mètres pour la caravane (ambiance friterie) avec vente de bacons et œufs sur le plat. Le soleil est là… Sur cette ES de Sweet Lamb, nous pouvions voir les voitures pendant quasiment 2 minutes. Entre la descente vers la vallée et sa remontée, la spéciale était artificielle, tracée avec deux bosses, deux gués, une épingle à cheveux, et une graaaaande boucle gauche empruntée tout en glisse par les voitures, le tout en étant assez proche du public, sans pour autant tomber dans les frasques de spéciales artificielles… C’est juste magique !

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/310594_10150393933304707_686719706_8236655_1174522645_n.jpg

Pays(ages) de Galles.
Les paysages sont somptueux. Il faut dire aussi qu’en cet automne, de magnifiques couleurs se distinguent : des rouges, des jaunes, des oranges, bordeaux, au beau milieu des verts vifs contrastés par cette terre sombre. Les collines sont belles, les routes vallonnées et les haies donnent sur la route. Les villages sont atypiques aussi et les maisons plutôt basses. Côté circulation, il faut un petit temps d’adaptation pour rouler à gauche et d’autant plus de temps pour apprendre à lire les panneaux : ils sont écrits en gallois ! Mais en anglais aussi, sur la ligne d’en dessous. Le gallois est d’ailleurs une drôle de langue, à lire comme à écouter.

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash4/s720x720/376088_10150393921159707_686719706_8236615_952154506_n.jpg

L’humain.
Si le peuple finlandais nous avait refroidi (même s’il était passionné), il faut dire que les Gallois furent à l’opposé du côté humain. Là, le public local s’est montré plutôt proches de nous autres visiteurs, nous parlant facilement, souriant à pleines dents (enfin quand ils en avaient) lorsque nous sortions à l’heure de l’apéro un saucisson et une bouteille de vin rouge ! Limite envieux qu’ils étaient ! Et que dire des pubs ! Historiques, emblématiques du Royaume-Uni, ils furent comme souhaité : chaleureux et conviviaux. Un passage obligatoire de toute visite au UK. Aussi, du coté humain, un point négatif. La prochaine fois, certains Français prendront leur classe avec eux, plutôt que de nous faire passer pour des boulets de première classe… en continuant de rire et parler à pleine voix durant une minute de silence organisée le 11 novembre entre les deux passages de la spéciale.

http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/311406_10150393942084707_686719706_8236678_840412005_n.jpg

La course.
Lorsque le jeu des points est de la partie, le Rally GB a toujours offert des magnifiques finaux de championnat. Cette fois, la course ne fut pas très intéressante après le retrait de Mikko Hirvonen. Cela dit, une fois sur le bord de la route, nous nous délections tout de même des passages et comme nous étions loin de tout système de communication moderne tel que ce bijou nommé internet, nous nous fichions des chronos. Nous profitions, tout simplement, chose qu’on a su faire de la plus belle des façons. J'étais déjà fan de ce rallye, j'en suis foutu. Rendez-vous dans un an pour le Wales. Bien avant pour 2012.

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Mes news du baquet de droite
commenter cet article
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 18:30

Le fan de rallye connait évidemment le rallye du Condroz, utlime manche du championnat de Belgique des rallyes, probablement l'une des plus belles, la plus populaire aussi. Quelques photos de l'épreuve à visiter dans la galerie habituelle ICI !

http://max.pierre2.free.fr/phpwebgallery-1.6.2/galleries/Rallyes/2011/Rallye_du_Condroz/_DSC6668.jpg

1ère pour la MINI JCW WRC en Belgique, 9e à Huy pour Patrick Snijiers, mais la victoire cette fois-ci sans saveur.

Maxence

Repost 0
Published by Maxence PIERRE - dans Photos
commenter cet article
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 11:01

En fin d'année dernière, je m'amusais à créer les possibles livrées des Ford Fiesta WRC qu'on verrait en 2011, en fonction des annonces, des rumeurs. Cette fois, pas d'annonce, pas de rumeur, je reprends le concept vu avec la Fiesta WRC aux couleurs Q8 : ancienne livrée sur nouvelle auto. Cette fois, reprenons la livrée "Are you getting enough milk" vu en 1973 sur la Ford Escort MK1 de Timo Makinen, auto aussi connue (dans un cercle restreint je vous l'accorde) sous l'immatriculation OOO 98M. La voici.

http://a8.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/380540_10150382211709707_686719706_8185994_394723490_n.jpg
A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Les DinoCréas !
commenter cet article
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 11:23

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/300430_245563598834117_136266656430479_770149_1749770395_n.jpg

Hier avaient lieu les premiers tours de roues de la Volkswagen Polo R WRC, en Allemagne, à Veldenz, non loin de Trier, plaque tournante du Deutschland Rallye. Il s’agissait là d’une séance d’essais privés, qui fut au final assez prisée des spectateurs en quête de nouveauté et d’exclusivité. « J’ai vu les premiers tours de roues de la Polo WRC » voilà une phrase que certains pourront se targuer durant une paire de décennies, si ce n’est plus. Le public y étant présent, quelques photos et vidéos et retrouvent ainsi sur le net, bien avant les publications officielles de VW. Nous retrouvons donc les photos de Elmar Graf, via son album « Polo WRC Test 2011(first Rollout) » mais aussi une vidéo plus informative qu'intéressante, celle de Rallye-Mad.Com :



Edit : vidéo jour 2 par Rallye-Mad.com



Volkswagen Motorsport n'allait pas tarder à répondre aussi. Après cette séance d'essais privée mais tout de même vachement officielle, allait être publié le communiqué de presse, la galerie photo sur la page facebook ainsi qu'une vidéo.



A bientôt,
Jean-Charles


A VOIR :
VW Motorsport : site officiel
VW Motorsport : page facebook

A LIRE :
L'article chez Dino  Qui chez Volkswagen en WRC ? , paru en juillet dernier. J'y soumettais l'idée de donner sa chance au Battave Kevin Abbring. Mes souhaits ont été entendu, Kevin disputera le Wales Rally GB au volant de la Skoda Fabia Super 2000 aux couleurs du constructeur allemand.

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Dino Rally Team
commenter cet article
27 octobre 2011 4 27 /10 /octobre /2011 18:59

Le choix des manches du WRC a toujours été le marronnier des journalistes, et les journalistes en herbe que nous sommes n'y échappent pas. Chaque année, le sujet revient sur le tapis, l’occasion pour nous d’entamer un petit tour du monde des manches.

Pour 2012, un seul grand changement à prévoir, celui du retour du Rallye Monte Carlo. Après 3 ans en IRC, avec les victoires de Ogier/Ingrassia, Hirvonen/Lehtinen et Bouffier/Panseri, la manche la plus connue de la discipline revient au devant de la scène rallystique, à sa place originelle, en début de saison. L’épreuve aura lieu du 17 au 22 janvier prochains et comptera pas moins de 430 kilomètres de secteurs chronométrés, un record depuis 1995. L’Automobile Club de Monaco, qui se targuait il y a encore peu de sa parfaite entente avec l’IRC et son organisateur Eurosport, a pour finir cédé aux arguments de North Sport One, promoteur du WRC. Notons d’ailleurs que si le RMC verra l’ouverture du championnat, sa clôture se tiendra en Espagne, sur le littoral catalan. L’habituel rallye de fin de saison, le Rally GB, glisse en septembre, comme en 2004 et 2005.

Bref, si le calendrier 2012 est publié depuis fin septembre dernier, les calendriers 2013, 2014 et futurs sont loin d’être figés et nombreux sont les rallyes -et pays- à postuler. Seulement, le fait de postuler ne rime pas forcément avec élection et le cahier des charges dressé par la FIA et NOS est loin d’être évident à tenir.

France & Allemagne : Avec leurs parcours sensiblement identiques, tout comme leur proximité géographique, Trier étant éloigné de Strasbourg de seulement 200 kilomètres, on pourrait se demander s’il n’existe pas là une épreuve en trop. Seulement, les deux manches ont leur intérêt. On le sait, les sports sont régis par le marketing et le commerce, et la France comme l’Allemagne sont importants pour les constructeurs présents en WRC. Le tout juste champion du monde des constructeurs Citroën défend logiquement son rallye national. La marque aux chevrons est d’ailleurs partenaire du Rallye de France Alsace et possède une usine à Mulhouse, où sont produites les Citroën C4 et Citroën DS4 (ainsi que les Peugeot 206+, des Peugeot 308 autres modèles du groupe PSA), sans oublier que son pilote phare, le gars Loeb, est originaire de la région. L’Allemagne aussi se défend avec l’arrivée prochaine de Volkswagen. Mais la marque de Wolfsburg n’est pas seule, car il faut bien ajouter Mini, filiale de la marque allemande BMW. L’Allemagne est aussi importante pour Ford, qui possède deux usines chez les Teutons, à Cologne et Sarrelouis, ainsi qu’un centre de recherche à Aix-la-Chapelle. Une alternance de ces deux pays pourrait être mise en place.

Suisse : le nouveau candidat. Via le Rallye du Valais, la Suisse s’est trouvé une place au sein du Championnat d’Europe, en 1994. Après un passage en IRC en 2007 et 2008, la manche helvète souhaite maintenant (27 octobre 2011) passer au niveau supérieur, en WRC. L’organisateur du rallye table sur une participation en championnat 2014. On voit difficilement pourquoi la Suisse serait choisie.

http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc7/s720x720/300618_10150337711954707_686719706_7927452_1372943598_n.jpg
Pour certains pilotes, niveau tourisme, le paysage est toujours important.

L’arrivée de Jean Todt à la présidence de la FIA a quelque peu bousculé l’ordre établi. Ancien copilote de rallye, le Français souhaitait le retour des rallyes longs ainsi que l’arrivée et/ou le retour de rallyes hors Europe. A noter que pour 2012, le WRC ne verra que trois rallyes hors Europe : Mexique, Argentine et Nouvelle-Zélande. L’occasion pour nous d’ouvrir un peu l’éventail.

Kenya : A l’époque du renouvellement du poste de président de la FIA, Ari Vatanen –battu au final par Todt- souhaitait le retour du Kenya, par son rallye emblématique Safari Rally Kenya. Observé par la FIA cette année et l’an prochain, le Kenya pourrait faire son retour en 2012 ou 2013, avec le soutien de la banque KCB Bank. Croisons les doigts pour le retour de ce rallye mythique.

Russie & Brésil : Si ces dernières années ces deux pays ont pu voir l’IRC, ils pourraient avoir un avenir commun en WRC dans un futur proche. Lorsque Volkswagen a validé sa participation au WRC, ce n’était sans doute pas sans échange. La Russie et le Brésil sont aujourd’hui des marchés importants au niveau mondial, et leur accès au WRC pourrait être ainsi justifié. La Russie n’a jamais vu le WRC sur ces terres, le Brésil l’a déjà vu par deux fois, en 1981 et 1982. Au rayon des « pays XXL », tant par sa superficie que sa densité de population, l’Inde pourrait avoir aussi sa manche du WRC mais pour le moment c’est la F1 qui est d’actualité.

Indonésie : Après avoir déposé un dossier pour intégrer le WRC, l’Indonésie a dernièrement annulé sa candidature. L’Indonésie a vu sa dernière participation en 1996.

Chine : Si on parle de la Chine comme d’un eldorado, côté rallye, pas grand chose ne bouge. Le 555 China Rally n’eut lieu qu’une seule fois au niveau WRC, en 1999. Il fut à l’époque remporté par Didier Auriol. Depuis, c’est le désert.

Abu Dhabi : Via le Ford Abu Dhabi World Rally Team (et son pilote local Khalid Al Qassimi), le partenariat avec le championnat et maintenant son rallye,  Abu Dhabi, émirat des Émirats arabes unis, se fait de plus en plus présent au sein du WRC. L’arrivée de ce rallye devrait se faire en 2013 et rejoindrait alors le Rallye de Jordanie, premier et actuel seul manche du WRC se trouvant au Moyen-Orient (absent en 2012). L’Abu Dhabi Rally devrait se disputer sur l’asphalte comme sur la terre, avec comme plaque tournante le circuit de F1 de Yas Marina. Les ES terre seraient tracées sur les spéciales du Abu Dhabi Desert Challenge, épreuve de la Cross Country Rally World Cup FIA. A noter que dans un autre pays du Moyen Orient les choses bougent aussi. Au Qatar, Nasser Al-Attiyah monte actuellement un programme pour la saison 2012 au volant d’une WRC, sans qu’une épreuve soit pour autant en préparation.

USA & Canada : le vieux fantasme. Depuis des années, et régulièrement, des news arrivent, nous ventant l’arrivée d’une manche sur le continent nord-américain. En 1974, Sandro Munari remportait le Rideau Lakes Rally, au Canada. Plus tard, toujours au Canada, le Critérium Quebec fut organisé de 1977 à 1979, voyant les victoires de Salonen, Rohrl et Waldegard. Aux USA, le Press on Regard fut organisé en 1973 et 1974, une année qui vit a victoire (cocorico !) de Jean-Lux Thérier. Plus de dix ans après, l’Olympus Rally vit sa place en WRC de 1986 à 1988. Depuis, plus rien. Il y eut encore il y a quelques années un New-York Rally, qu’on supposait voir arriver en WRC. Que nenni, il n’en fut rien. Cette fois encore, on ne verra pas de WRC à New-York mais on y trouvera la F1 à l’occasion du Grand-Prix du New-Jersey, dès 2013 et ce pendant 10 ans. A moins que la présence de Ken Block débloque la chose ? Wait and See and God bless America !

Il s’agit donc là d’une liste non exhaustive, et nombreux sont les news et échos plus ou moins sérieux que nous pouvons voir ou entendre. En attendant, il reste à trouver un champion 2011 au WRC, avant que celui ne redémarre au Rallye Monte-Carlo dès janvier.

Un article réalisé avec World Rally is Free.

A bientôt,
Jean-Charles

PS : je fantasme toujours de voir le WRC en Belgique. Doux rêve.

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 11:43

http://img404.imageshack.us/img404/7229/19803697jpgr760xfjpgqx2.jpg

La presse fut dithyrambique, je ne le fus pas du tout.

Sûrement ma passion automobile attendait plus de bagnoles, de vroum vroum, de chrome et de cambouis. Mon fort intérieur vibra lorsque je vis une silhouette de Nascar. Je me suis dit « Alléluia, le film va commencer ! Serait-ce un remake de Jour de tonnerre ? » Que nenni, cette carrosserie sur un châssis tubulaire justifiait juste le titre du film. L’intro du film présentait grandement un braquage plutôt tenant en haleine, suivi d’une filature/course poursuite avec la marée chaussée. L’ambiance était là, collant à la bande annonce, avec des lumières fidèles, et une bande son intéressante. Hélas, le suite ne fut pas si belle et du côté scénario, on ne peut pas dire que ce fut gégène. On dirait un film de cul. Réellement, concrètement, si on remplace les scènes de flingues, de fight, et de bagnoles par des scènes de cul, on retrouve là un classique digne de Marc Dorcel. Même, dans un genre proche, le scénario du jeu vidéo GTA Vice City me paraît plus complet. Malheureusement, je me suis vu regarder par 2 fois ma montre, genre « ça finit quand ? » ou pire « combien de temps reste-t-il pour que le film commence ? » J’ai vu ce film en VOSTF et à vrai dire, les dialogues sont tellement creux que les sous-titrages n’étaient pas indispensables ou presque.

Quelques clins d’œil sont indéniables. En voyant la course poursuite avec la Mustang, on ne pourra que penser à la course poursuite du film Bullit, avec Steve McQueen, qui fut d’ailleurs la première course poursuite du genre au cinéma. On retrouvera même une certaine similitude à Léon, dans son genre « vengeur –presque- masqué » qui protège la veuve et l’orphelin.

Mais je ne pouvais pas être que négatif au sujet de ce movie. Il faut dire que d’un point de vue réalisation, c’est tout simplement beau. La nomination au Prix de la Mise en scène lors  du dernier festival de Cannes se justifie donc. Sans parler de la photographie ou de la lumière, qui jouent des rôles principaux dans ce film. Ou encore, les scènes de violence. Je ne suis vraiment pas fan de cela mais je dois avouer là qu’elles sont superbement réalisées. Enfin, la  bande originale est somptueuse et je pense que je vais m’empresser d’aller faire un tour du côté de la Fnac.

Au final, si je n’ai pas aimé Drive c’est peut être, c’est sûrement, que ce n’était pas ce que j’attendais. Drive. Le genre de film qu’on aurait pu appeler Boat si le fond du film se déroulait sur un port, au milieu de puissants bateaux. D’ailleurs, Drive fut sacrément bateau.

A bientôt,
JC

PS : première scène, premier détail qui tue (que j’ai raté mais qu’on m’a signifié) : il est passé où le gant ?
PS2 : quelqu'un peut m'expliquer l'utilisation de la police Brush Script MT et d'un rose fushia dans le générique ?

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Hors des ES
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 12:00

 

http://img830.imageshack.us/img830/9982/wolfgangamadeusphoenix1.jpg

 
Jeudi 5 mars 2009, j'ouvrais le chapitre DinoMusicBox* avec un article au sujet du groupe Phoenix. Ce fut d'ailleurs la seule fois que j'allais oeuvrer dans ce chapitre. Exit cette ouverture unique, j'y retourne, j'y reviens, et toujours avec Phoenix en tête. Depuis plus de 10 ans, Phoenix joue sur la scène mondiale des morceaux dans un style qui leur est tout particulier. Pop, Rock, Electronica, Rock alternatif, Musique électronique, Indie pop, Indietronic... nombreuses sont les catégories où leur musique pourrait être classée. Autant de catégories que sont nombreuses leurs productions. Aujourd'hui, Phoenix est l'un des groupes français les plus connus à l'étranger. Après deux années sur les routes lors de leur tournée issue de l'album Wolfgang Amadeus Pheonix, un doc de 52 minutes vient d'être diffusé sur Arte. 52 minutes inside, entre leurs studios versaillais, les aéroports et gares, un tunnel tout particulier... et la scène.

C'est à voir durant sept jours :  Wolfgang Amadeus Phoenix par ARTEplus7


A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles - dans DinoMusicBox*
commenter cet article
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 06:00

http://a4.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/196917_163602047031725_163600070365256_385773_4096871_n.jpg


En mai dernier, à mon retour du Tour de Corse, je sortais Dino de son hibernation forcée par manque de temps de son papa et traitais alors de la victoire de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul en la classique corse. Cette fois, je reviens sur une vidéo publié par Peugeot Sport BeLux au sujet de Nico, le copilote. Son rôle, sa place, le zoom est intéressant et
ce petit moment off est très sympa, bien qu'un poil court.



A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
13 octobre 2011 4 13 /10 /octobre /2011 11:45

Quel est le point commun entre Emmanuelle et Mathilde Seigner, Dannii et Kylie Minogue, Penelope et Monica Cruz, Venus et Serena Williams, Lio et Helena Noguerra, Caroline et Stéphanie de Monaco ?

Elles sont célèbres, voire people, oui. Vous me direz « Ca y est, le gars fond un fusible, pète un câble, claque une durit. » Non, je ne sombre pas dans le people, ces gentes dames ne sont pas que célèbres, elles sont sœurs aussi. A nouveau, vous vous demandez où je veux en venir. L’heure est venue de faire un zoom sur un duo atypique des sports mécaniques. Deux sœurs dans un monde à dominante masculine. Elles sont deux, deux à avoir sous leurs ordres une poignée d’hommes, elles sont ingénieures de « racing cars ».

Leena est ingénieure en chef de l’Audi R18 qui remporta les 24 Heures du Mans dernières, en juin dernier, avec le trio Marcel Fässler / André Lotterer / Benoît Tréluyer. Elle se place d’ailleurs depuis cette victoire comme la première et seule femme a avoir remporté la classique mancelle au poste d’ingénieure en chef.

http://img508.imageshack.us/img508/7969/leenagade2.jpg

Leena, avec ses trois pilotes victorieux du Mans 2011

Teena est aussi ingénieure en chef, mais d’un bolide bien différent. Elle exerce chez Prodrive, au sein de la structure du MINI WRC Team, après trois ans au sein du Subaru World Rally Team. L’itinéraire de Teena passa aussi par la F1 avec Williams, ou l’endurance avec Creation Autosportif ou Team Modena. Elle a actuellement en charge la MINI de Kris Meeke.


http://img703.imageshack.us/img703/8316/p90076330.jpg
Teena, avec le MINI WRC Team, recevait en Sardaigne l'Abu Dhabi Spirit of Rally

Comme un clin d’œil, leurs deux machines de guerre actuelles, l’Audi R18 pour l’une et la Mini John Cooper Works WRC pour l’autre faisaient leurs grands débuts le week-end du 8 mai dernier, lors des 1000Km de Spa-Francorchamps et du Rally Sardinia.

Peu nombreuses sont les femmes à s’immiscer dans un monde on ne peut pas plus masculin que celui du sport auto, et c’est bien à regretter. Il fallait bien leur faire un clin d'oeil... ;-)

Quelques liens utiles :
Teena Gade : http://www.teenagade.co.uk
Leena Gade : http://www.progressive-motorsport.com
Mini Motorsport : http://www.minimotorsport.com
Audi Motorsport : http://www.audi.com
A voir : 10 minutes d’interview (en anglais) de Leena Gade, avant les 24 Heures du Mans.

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Dino Rally Team
commenter cet article
12 octobre 2011 3 12 /10 /octobre /2011 18:19

http://a6.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/39867_423076704706_686719706_4617824_3537220_n.jpg


"Je préfère passer une soirée avec Stirling Moss
qu'une nuit avec Marilyn Monroe."



Steve McQueen, qui avait une passion des femmes, comme celle du sport auto, débordante.

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans La phrase du jour
commenter cet article

Recherche

Articles Récents