Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 octobre 2011 3 05 /10 /octobre /2011 17:35

http://img812.imageshack.us/img812/5292/p90084717.jpg

"Quand tu la regardes, avec ses formes carrées,
tu te demandes comment elle peut marcher."


Dani Sordo, au sujet de la MINI WRC, avec laquelle il s'est classé 3ème en Allemagne puis 2ème en France
.

Dani Sordo : http://www.danielsordo.com

Source : AutoHebdo n°1825 du 5 octobre 2011.

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans La phrase du jour
commenter cet article
3 octobre 2011 1 03 /10 /octobre /2011 14:14

http://img838.imageshack.us/img838/4729/dsc5085c.jpg
WRC 2011 : épisode 3 !

Après la Finlande courant juillet puis l'Allemagne mi-août, une troisième manche du WRC est à l’honneur chez Dino. Cette fois, direction l’Alsace pour le Rallye de France. 48 heures top chrono pour un WRC, voilà chose faite. Maxence et JC y étaient présents, l’œil rivé à l’appareil pour quelques clichés ici disponibles...

>>> Rallye de France Alsace 2011 en images

A bientôt ;-)

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Photos
commenter cet article
16 septembre 2011 5 16 /09 /septembre /2011 21:13

http://img849.imageshack.us/img849/4690/41572111637205544179130.jpg
Certains rallyes ont marqué la région Nord. Sans entrer dans une liste exhaustive, nous pourrions penser aux Rallye du Touquet, Rallye des Géants, Rallye de Flandres, celui des Routes du Nord ou encore le Rallye Charlemagne. Nous resterons sur ce dernier, car disparu depuis 2003, il fera son retour en 2012. Le parcours sélectif et l’ambiance toute particulière ont fait de ce rallye un quasi mythe. Peut être qu’alors son nom « Charlemagne »,  lui donnait un statut… royal. De grands noms du rallye, de toutes nationalités, sont venus se battre sur les spéciales de l’arrière-pays maubeugeois : François Duval, Erik Wevers, Nicolas Bernardi, Alex Bengué, Tom Holton, Manu Guigou, Marc Amourette ou encore Sébastien Loeb ou Kris Meeke. Sans compter de nombreux équipages locaux, bien d’autres concurrents étaient présents, venant du Royaume-Uni tout entier, de Belgique, des Pays-Bas et de bien plus loin. Le Charlemagne était à l’époque un des rendez-vous au carrefour de l’Europe là où la Volvo Original Cup, le Volant 106 (France et UK), le Championnat des Pays-Bas et bien d’autres compétitions étaient présentes durant les grandes années du Rallye Charlemagne. Alors bien sûr les temps ont changé, l’époque aussi et retrouver une telle ambiance sera un chantier à gérer sur le long terme. Ne grillons pas les étapes et félicitons d’avance la poignée de passionnés prêts à relancer ce rallye phare.

http://a8.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-ash2/39064_421627434706_686719706_4577805_3765036_n.jpg
Kris Meeke ici au Charlemagne 2001 au sein de la "Peugeot Super 106 Cup", la formule de promo britannique de Peugeot. C'était ici sa deuxième saison en rallyes, après avoir été designer chez... M-Sport.
A noter qu'ici, il est sponsorisé par stagetimes.com, société de Barry Meeke, frangin de Kris ! Le rallye, encore une fois une affaire de famille... :-)


En 2003, lors de la dernière apparition du Rallye Charlemagne, c’était le Danois Karl-Aage Jensen qui remportait les lauriers. En 2012, sera organisé le nouveau Rallye Charlemagne, avec au programme le rallye national mais aussi les doublures VHC et Classic. Rendez-vous les 24 et 25 novembre 2012, avec le plaisir de retrouver les grands rallyes d’hiver…

>>> Suivez l'info du Charlemagne sur le groupe facebook.

A bientôt,

Jean-Charles

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Dino Rally Team
commenter cet article
15 septembre 2011 4 15 /09 /septembre /2011 09:57

http://a2.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/230591_123084324438703_122179037862565_192126_8274543_n.jpg

24 Heures. Quatre courses prestigieuses peuvent aujourd’hui se targuer de proposer une compétition automobile longue de 24 Heures : les 24 Heures du Mans, les 24 Heures de Daytona, les 24 Heures de Spa et les 24 Heures du Nurburgring. Elles sont quatre, dont trois en Europe, à s’élever au niveau Prestige de la compétition automobile. Les frères Hahne, Tim et Nick, ont relevé le défi de réaliser un film sur les 24 Heures du Nurburgring, cette course mythique tracé dans le massif de l'Eifel, l'enfer vert. Au travers de l'équipe BMW Motorsport qui remportait les 24 Heures du Nurburgring 2010, nous pourrons vivre tous les instants d'une course particulière, course de longue haleine, au travers d'hommes et de femmes qui ont fait la course, l'opus 2011. Le film est déjà sorti dans certains cinémas et sortira le premier novembre en DVD et Blu-ray. Voici déjà le trailer de ce film qui pourrait marquer l‘histoire cinématographique du sport automobile. Sublime.

Plus d'informations :

www.24hours-der-film.de
www.facebook.com/​24hours.film
http://twitter.com/24hoursTweet

A bientôt,

Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles - dans Hors des ES
commenter cet article
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 18:22

http://img585.imageshack.us/img585/9246/moss.jpg

"Il y a deux choses qu'un homme n'avouera jamais faire mal :
conduire et faire l'amour."


Sir Stirling Moss qui, selon ses propres dires, a une bonne expérience des deux.


Sir Stirling Moss : http://fr.wikipedia.org/wiki/Stirling_Moss
& http://www.stirlingmoss.com

Bonne trouvaille par Max !

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans La phrase du jour
commenter cet article
31 août 2011 3 31 /08 /août /2011 12:53

Bonjour à tous,

Voici la carte Google Map du Rallye de France Alsace 2011, réalisée par Dimitri.

http://img41.imageshack.us/img41/5031/mapfv.jpg
>>> voir la map chez Google Map
>>> téléchargez la map

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans DinoRallyMap
commenter cet article
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 11:28

Le Deutschland Rallye a révélé cette année un côté sombre de notre discipline. Un affrontement entre deux équipiers, sans commune mesure. Du côté noble, du côté chrono, comme nous en avons l’habitude, comme du côté médiatique. Je n’ai pas cherché à lire des interviews, voir des vidéos, consulter des articles résumant le face à face. Une chose est sûre, nous resterons ici loin de cela. Une chose est à regretter, que le duo chevronné glisse, devienne et reste à jamais un duel à chevrons croisés.

Un an après mon article « WRC & F1 : Red Bull : la corrida interne » le duel que je présageais a bien eu lieu, bien loin des valeurs du sport. Rassurons nous un minimum, le sport a bel et bien été présent ce week-end en Allemagne. Les DS3 WRC ont dominé outrageusement les débats, se montrant en pleine forme sur les spéciales teutonnes. Qu’ils s’agissent des Ford officielles ou des Ford Stobart, l’oval bleu a bu la tasse et s’est perdu dans les méandres des vignes de Mosel ou les nombreux carrefours de Panzerplatte. Et MINI a explosé. J’exagère, vous me connaissez, je ne fais rien simplement. Mais oui, pendant quelques ES, les MINI John Cooper Works WRC de Dani Sordo et Kris Meeke se classaient respectivement quatrième et cinquième. Puis Sordo passait Hirvonen à la troisième place, qu’il n’allait plus lâcher jusqu’au podium final. Cette fois MINI a passé un cap pourrait-on dire. Sur les terres allemandes qui sont aujourd’hui les siennes (quelques résistants du maquis, anciens de la BBC et Miniacs de la première heure doivent se retourner dans leur tombe !), la MINI a brillé. Il faut dire aussi que pour Prodrive, firme britannique qui a développé cette nouvelle venue et en assure le programme, le résultat était important. Voyons ça du côté business de la chose... Nous étions là en Allemagne, chez BMW, groupe propriétaire de MINI. Imaginons le nombre d'invités ou personnes importantes de la marque présents, le nombre de partenaires invités présents... Il aurait fallu que cela brille un minimum, et ça a bien voulu briller. Avec cette performance, Prodrive a, pourrait-on dire, assuré une page de son avenir. Une bonne raison pour vous proposer ici une caméra embarquée en la MINI WRC. Seulement, ce ne sera pas avec l’Ibérique « podiumisé » mais avec le Briton rouquin. Embarquons, y’a de la place dans le minibus !



Y’a eu du sport non ? Bien loin des conflits puérils et guerres d’égo, une photo retiendra mon attention. Scène de joie et de champagne, lors du podium final, lorsque Dani Sordo est fêté tel un vainqueur par les deux équipages Citroën.

http://img580.imageshack.us/img580/2820/minipodium.jpg

En fait, le gars Loeb a sûrement préféré voir son ancien coéquipier Sordo sur le podium que d’y voir Ogier sur la première marche…

A bientôt,
Jean-Charles

PS : N’oubliez pas, Maxence était présent en Allemagne. Un point de vue large, parfois détaché, mais bel et bien précis sur ce Championnat qui pour moi, pour nous, reste un des plus beaux au monde. Un championnat illustré ici sans vagues, comme le WRC a pu en être la victime ce week-end dernier. C’est à voir : http://max.pierre2.free.fr/phpwebgallery-1.6.2/index.php?/category/217

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
21 août 2011 7 21 /08 /août /2011 17:33

À la galerie Dino s'ajoute aujourd'hui un nouvel album. Après le Neste Oil Rally Finland photographié par Jean-Charles, je vous propose la manche suivante du championnat du monde des rallyes en images, l'ADAC Deutschland Rallye. Sebastien Ogier interrompt le monopole de la victoire de Sébastien Loeb à Trier, mais l'on pourrait parler des heures durant des peripeties de la course au près du feu (ou de la piscine) : dans cet article, seules les photos parlerons de ce championnat WRC en pleine forme et ses à-côtés.


http://max.pierre2.free.fr/phpwebgallery-1.6.2/galleries/Rallyes/2011/ADAC_Deutschland_Rallye/_DSC3325.jpg

L'un des tournants du WRC

Repost 0
Published by Maxence PIERRE - dans Photos
commenter cet article
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 18:12
http://img27.imageshack.us/img27/6697/180758636100.jpg --- http://img607.imageshack.us/img607/3708/180758086100.jpg --- http://img9.imageshack.us/img9/4522/180758901100.jpg


Et comme disait Emile Zola « Rien ne développe l'intelligence comme les voyages » ... Alors à bientôt pour de nouvelles aventures…


Voilà comment je terminais mon dernier article en ligne chez Dino, mon résumé de mon voyage en Finlande. Sept jours de découverte d’un pays. Les saunas, les routes interminables, les forêts immenses, les lacs innombrables. Les jolies blondes, les mets locaux, les potes. L’évasion fait envie, l’envie de s’échapper court toujours. Et si on repartait ? Il faut bosser. Alors bossons et repartons. Oué, c’est ça. On repart où ? Je sais pas… enfin j’ai une idée mais on va attendre un peu. Oui, mais pas longtemps, promis, une poignée de semaines, tout au moins. Enfin je ne sais pas, on verra.

Manger, apprendre, bouger. Trois verbes pour la découverte. Trois gars ont mangé, appris, bougé et nous ont apporté trois films d’une minute chacun. Trois petits bijoux à voir et à revoir. C’est ici. Et comme disait Romain Duris dans le film "l'Auberge espagnole" :

Je choisis un avenir sans débouchés. Je vais faire ce que j’ai toujours voulu faire. Tout paraît clair, simple, limpide à présent. Je vais écrire. Tout paraît clair, simple, limpide à présent. Je ne suis pas ça. Je pensais étais comme ça mais... Ni ça. Je ne suis plus ça. Ni ça. Ni ça. Ni ça. Ni ça. Mais je suis tout ça. Je suis lui, lui et lui, et lui, et lui aussi et lui aussi. Et je suis lui aussi. « Ze veux écrire des livres » Et puis lui, lui je veux pas le décevoir. Je suis elle, elle, elle, et elle aussi. Je suis français espagnol, anglais, danois. Je suis pas un mais plusieurs. Je suis comme l’Europe, je suis tout ça. Je suis un vrai bordel. Je peux enfin commencer à tout vous raconter. Tout a commencé là, quand mon avion a décollé. Non, non, oh la la, c’est pas une histoire d’avion qui décolle, c’est pas une histoire de décollage, comment dire... Après tout si, c’est un histoire de décollage. Tout a commencé là...

Et nos trois gars ont continué :

3 guys, 44 days, 11 countries, 18 flights, 38 thousand miles, an exploding volcano, 2 cameras and almost a terabyte of footage... all to turn 3 ambitious linear concepts based on movement, learning and food ... into 3 beautiful and hopefully compelling short films...



EAT     LEARN     MOVE


A bientôt !

Jean-Charles


PS: merci à OverBlog qui est dans l'incapacité de publier des vidéos Vimeo sans que la mise en page en prenne un coup...

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Hors des ES
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 23:09

Intro
Gamin, lorsqu'on me demandait quel était mon pays favori, je répondais la Finlande. Ne me demandez pas s'il y avait un lien avec le rallye des 1000 Lacs, la réponse est d'office oui. Depuis l'enfance, le choix finnois avait bien disparu mais cette Finlande restait dans un coin de ma tête comme l'un des pays à visiter, au rang de la Nouvelle Zélande ou de l'Argentine. D'autres terres rallystiques vous me direz. Nous avons l'immense chance d'aimer un sport qui nous permet de voyager, de découvrir des pays et des populations. Alors c’était parti, j'allais suivre l'ami Gogo dans un de ses périples sur les manches du WRC. Le choix avait été fait de lier l'utile et l'agréable, voir le WRC en Finlande, avec les nouvelles World Rally Car 1600 Turbo et visiter le pays, le découvrir. Que du bonheur, des vacances, de la cool et du bon temps, pour une semaine.

A trois gaillards avec notre Lolo national, notre périple d'une semaine allait donc se faire sur plusieurs points. Départ de Charleroi, en Belgique, direction Lappeenranta, en terres finlandaises, sur la frontière russe. De là, direction Jyväskylä puis Vääksy et Jämsa pour suivre le rallye et retour à Lappeenranta, pour quelques jours de vacances avant notre retour via Charleroi.


http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/198693_10150271667759707_686719706_7445672_7705284_n.jpg
Spectacle
Il y a bien longtemps que les échos au sujet de ce Rallye des 1000 Lacs nous arrivaient aux oreilles, il était temps de vérifier cela. Et bien le jugement fut sans appel. En Finlande, le spectacle est omniprésent. Peu importe si le programme d’une journée a été fait ou non, on arrive, on se pose, on ouvre grand nos yeux et… Powaaaaaaa ! Ca glisse, ça saute, ça jump, ça se dandine et c’est toujours efficace ! C’est vraiment magnifique… Nous avons fait 4 passages d’ES et 4 passages différents : du rapide, du technique, du lent (enfin presque…), de la relance, et l’une des bosses phare du rallye : la bosse de Leustu, là où Evgeny Novikov s’envolait avec la C4 WRC en 2009 ! 45, 50, 55 mètres, les records étaient battus et le spectacle à couper le souffle ! Dans les voitures, cela devait être magique ! Ailleurs, dans le rapide, les autos se dandinaient sans perte de temps. Dans le lent, un droite 90 dans les faits, les bolides arrivaient complètement en travers afin de repartir dans l’axe de la route, passage de toute beauté. A ce carrefour, nous pûmes voir les Histo. Elles nous passent sous les yeux, en vrac des 4 portes, le spectacle est intense ! Des Porsche, des Escort MK1 ou MK2, des Volvo et même une surprenante Coccinelle volante. Alors qu’on parle là des mamies, il serait peut être bon de parler de p’tites dernières, les WRC à la sauce 1600 Turbo. Elles furent tout simplement impressionnantes. Si on ne peut pas ne pas parler de la DS3 WRC, victorieuse, lauréate et frenchie, mon coup de cœur fatal va à la MINI… Ah quelle caisse ! La British, dans sa robe rouge et blanche, aux numéros 37 et 54 52 (oops, bien vu Yannou !)… Tout un symbole pour le Miniac (Mini Maniac !) que je suis… I love it ! J’vais tenter de l’acheter en miniature avant d’appeler David Richards.

http://a1.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/252105_10150271446654707_686719706_7442770_703752_n.jpg
Un peuple passionné (et passionnant)

Si on ne peut pas dire que le peuple finlandais soit exubérant ou expansif, le (peu de ?) monde vu en spéciale était pour le moins passionné. Il n’était pas rare de voir des familles entières, avec enfants et grands-parents avec les drapeaux finlandais à acclamer les équipages locaux. Nous avons même eu à un moment une dame non loin de nous, qui devait avoir 70 ans peut être, avec le chrono à la main, à décompter à haute voix l’écart qu’il y avait entre Hirvonen, Latvala et les autres ! Très drôle ! Sinon, les Finlandaises, dirais-je d’un âge bien plus raisonnable, sont comme prévu. Taaaaaaaaaaaah ! Par contre si vous vous rendez là bas, faites gaffe à bien prononcer chacune des lettres des prénoms de ces miss. Je me rappelle d’une Jutta qui a bien failli me gifler ! Je n’avais pas accentuer les deux T de son prénom…

Le pays

Alors… Prenez de forêts. Bien bien grandes et des routes. Bien bien longues les routes. Avec parfois des lacs, tout plein tout plein de lacs. Et là, ça fait des Chocapic ! Enfin ça fait la Finlande surtout. Forêts et lacs se marient à perte de vue, rendant les paysages réellement superbes. Le calme est olympien sur ces lacs mêlés aux forêts. Un régal.

http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/249359_10150271445204707_686719706_7442750_3041830_n.jpg
Côté circulation, la plupart des grands axes sont en fait des nationales, d’interminables nationales limitées de 80 à 100km/h, avec des radars tous les 5km. Déprimes assurées. Les autoroutes y sont quasi inexistantes et le réseau secondaire est en fait bien plus fun. Bien plus fun car ils sont quasiment tous composés de terre ! La terre, cette bonne vieille terre ! Nous n’avons d’ailleurs pas résisté à la tentation de faire quelques kilomètres d’ES. On se rend là compte comme la trajectoire est importante une fois en course, car sur la terre damée, réside une fine couche de gravette nettoyée par les voitures. Le nettoyage avait déjà était important pendant les recos. Mais on se rend là compte que la prise de notes doit être d’un compliqué insoluble pour un équipage non habitué à cela, finlandais ou non.

D’ailleurs, en parlant de locaux, je me rappelle d’un carrefour sur la terre, où nous avons laissé passer un p’tit vieux, au volant de sa Suzuki Swift d’une autre époque. Au bout de deux bornes, je ne vous dis pas ce qu’il nous a mis dans la vue ! On comprends là pourquoi les Finlandais roulent fort en rallyes ! Ils roulent sur de la gravette du matin au soir… Cela dit, nous avons empruntés (et on les a rendues !) quelques routes secondaires typées asphalte mais dessinées comme les spéciales, à base de jump etc. Et bien… Toboggan again mais sur l’asphalte, du grand bonheur ! Heureusement que nous n’avions qu’une petite Suzuki Splash de location :o)


http://a7.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/223890_10150271444889707_686719706_7442746_5613913_n.jpg
Le sauna
Alors c’est comme une grosse cocotte-minute avec des gens tous nus dedans ! Oué, c’est un peu ça… Le principe est simple. Tu prends une pièce qui n’excède pas 8m2, tu mets des bancs sur deux étages avec un feu au centre et des pierres dessus. Pi tu balances de l’eau sur les pierres chaudes. Ca fait de la vapeur et les mecs sont contents. Bon, je vous le dis, m’en suis régalé même si parfois c’est vraiment physique de tenir dans cette chaleur sèche… Il faut le dire aussi, lorsque nous faisons un sauna ici en France, c’est du gâteau comparé aux saunas finnois, la température y est débile. Je ne vous raconte pas quand un local a vu arriver dans son sauna les trois pelés que nous étions… Grand sourire (enfin sourire finlandais d’origine russe, imaginez la joie sur son visage…) ce Jari-Matti envoyait plusieurs quelques louches d’eau sur les pierres rougissantes… et voilà la température dans le sauna montait de 20° ! Alors à 120° dans le bousin, on s’est barrés dans un fou rire, qui bizarrement le faisait rire aussi ! Victoire pour la Finlande, la seule du weekend d’ailleurs chez eux. Hihi.

La bouffe

Le grand chapitre, la grande causerie, le big blabla. Oh punaise, on vient de comprendre pourquoi la France était le pays de la bonne bouffe ! Nom de Dieu mais comment peut-on ? Le meilleur resto finlandais fut une pizzeria ! Je schématise, j’exagère mais n’en suis pas loin. Hélas, nous n’avons pas pu tester les mets locaux, le seul resto local rencontré était fermé lorsque nous y sommes allés… Ou alors à Jyväskylä, septième ville de Finlande, lorsque nous avons demandé si un resto local existait, on nous a gentiment répondu que cela n’existait pas… Nous n’avons pas pu goûter du renne ou de l’élan… Mais n'ayez crainte, j'y retourne l'an prochain pour tester cela !
Lorsqu’au supermarché nous rencontrions quelques produits exotiquement présents tels que de la moutarde de Dijon, un sourire s’affichait sur nos bouilles ! Et oui ma p’tite dame ! C’est dingue comme on s’accroche à de petites choses quand on est loin de chez soi ! Même le Coca avait un goût bizarre.
Hormis cela, on a tout de même pu goûter du Battery+, boisson énergétique partenaire de Tommi Makinen (puis d'Hirvonen) à la grande époque... Bon bah c'est du Red Bull, vous tracassez pas.


http://a3.sphotos.ak.fbcdn.net/hphotos-ak-snc6/267383_10150266137569707_686719706_7386713_4865327_n.jpg
Johtopäätös (ça veut dire conclusion en finnois !)
En conclusion, si le pays est vraiment chouette sur quelques jours, il faut y partir avec un moral d’acier, tellement il est désertique et quasi sans vie. N’y allez pas en couple, c’est un cas de divorce ! Allez y entre amis, passer quelques jours sur place avant le rallye et repartez ensuite. Dans tous les cas, faites le déplacement, allez y, cela vaut vraiment le coup ! Le dépaysement y sera total et découvrir un peuple est, si je peux dire, toujours bon. Et comme disait Emile Zola « Rien ne développe l'intelligence comme les voyages » ... Alors à bientôt pour de nouvelles aventures…

A bientôt,

Jean-Charles

PS: mes quelques photos (floues ou non) du rallye sont chez Dinophoto !

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article

Recherche

Articles Récents