Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juillet 2011 1 25 /07 /juillet /2011 09:53

A l’approche des mois estivaux de juillet et août, la France voire l’Europe sont face à un problème redondant et stratégique, un besoin primaire de la pyramide de Maslow : « On part où en vacances ? » Ibiza, Malaga, Djerba ?  Le camping des flots bleus, Bray-Dunes sous la pluie, Knokke-Le-Zoute ? La tournée des festivals ? Vieilles Charrues, les Eurockéennes, les Francofolies ? Moué, bizarre, rien ne me branche. « Sinon, y’a le World Rally Circus qui nous tend les bras ! » La triplette verbale, le trio de mots, le tricycle lettré était donné. Trois mots à illustrer.

http://img715.imageshack.us/img715/2928/22846.jpg
Depuis 2004, l’été rimait toujours pour moi avec l’ADAC Deutschland Rallye. Le pèlerinage aoûtien, au carrefour de l’Europe, là où l’Allemagne, la France, le Benelux, l’Italie, la Suisse, mais aussi la Pologne, la Tchéquie, l’Autriche ont rendez-vous sur les rives de la Moselle ou le camp militaire de Panzerplatte. Il était temps de changer et d’innover, direction la Mecque, le temple du rallye : la Finlande ! Alors à nous le Rallye de Finlande, les 1000 Lacs, le Neste Oil Rally Finland ! Demain matin, décollage de Charleroi direction Lappeenranta (ici!), au sud-est du pays, à pas 20 bornes de la Russie, puis ce sera Jyväskylä (ici!).

A nous les interminables chemins de terre, les innombrables lacs, les hectares de forêt. Au programme 3 jours de compétition et quelques jours de tourisme pourrait-on dire, car il paraît que le coin n’est pas des plus attractifs touristiquement parlant. Dans tous les cas, la recherche d’un dépaysement total et d’une période off sera notre leitmotiv.  On verra ça, sinon on ira au sauna, histoire de faire local.

L’ami webique Traxx revient de quelques jours en terres finnoises, là où il a pu assister aux derniers essais pré-Finlande du Ford Abu Dhabi World Rally Team. Les héros locaux Latvala et Hirvonen y étaient en grande forme et son récit des plus passionnés, à en faire rougir quelques professionnels du sport automobile, est à lire ici !

Anteeksi en puhu suohema & Flat out over crest.

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Mes news du baquet de droite
commenter cet article
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 19:55

Nous fêtons aujourd'hui l'anniversaire de la naissance d'Alexander Calder. Ce nom ne vous dit peut être rien (ou peut être tout) dans le monde du sport automobile mais il a écrit, à sa façon, une belle page de notre sport favori et de ses à-côtés.

Alexander Calder, c’est lui l’artiste, le créateur, l’auteur de la première BMW Art Car. Il s’agissait d’une BMW 3.9 CSL E9 Groupe 2, que l’artiste américain a peint en 1975.  L’idée provenait à l’époque de son ami, le commissaire priseur Hervé Poulain, dont l’objectif était de faire concourir cette BMW dans sa robe un peu spéciale aux 24 Heures du Mans 1975. Pour l’anecdote, cette CSL pilotée par Sam Posey, Jean Guichet et Hervé Poulain ne vit pas l’arrivée.


http://desmond.imageshack.us/Himg840/scaled.php?server=840&filename=30cslcalder11.jpg&res=medium
Calder réalisait donc la livrée de la BMW sur une miniature, que Poulain fit réaliser sur le modèle final de compétition. Ingénieur et sculpteur, le défi de Calder était de créer sa propre « empreinte artistique » sur quelque chose qu'il n'a pas produit et sculpter lui-même. (source BMW) Il fut l’instigateur, avec Poulain, de la première des pièces d’art de la collection BMW Art Car. L’idée était pourtant simple mais allait marquer l’histoire de BMW. Cette création allait aussi marquer l’histoire d’Alexander Calder : elle est aujourd’hui la dernière œuvre réalisée par l’artiste avant sa mort en 1976.

http://desmond.imageshack.us/Himg638/scaled.php?server=638&filename=30cslcalder1.jpg&res=medium
Après ce premier jet, Poulain continua d’ailleurs à mêler ses deux passions que sont l’art et l’automobile. Il confia, lors de ses 11 participations aux 24 Heures du Mans, les décorations de ses voitures de course à d’autres artistes tels que César, Arman ou les rois du pop’art Roy Lichtenstein et Andy Carhol.

Ce n’est pas la première fois que je vous parle des BMW Art Car. Début juin 2010, quelques jours avant les 24 Heures du Mans, je vous présentais la dernière en date des BMW Art Car. Il s’agissait de la BMW M3 GT2, qui portait la robe de l’artiste lui aussi américain Jeff Koons : http://dinorallyteam.over-blog.com/article-vu-51559501-comments.html

A voir aussi, quelques images "officielles" de l'époque : http://youtu.be/ltker7hm4VM

A bientôt
Jean-Charles

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Dino Rally Team
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 16:15

Depuis le dernier rallye de Sardaigne, Volkswagen a officiellement dévoilé son engagement au sein du Championnat du Monde des Rallyes. Si les VW ne sont pas encore présentes sur les spéciales, elles n’arriveront pas avant 2013, la marque de Wolfsburg prend soin de bien choisir ses pilotes. Pas mal de noms ont déjà tourné dans le milieu. Petter Solberg, Nasser Al-Attiyah ou encore Juho Hanninen n’en sont que les plus connus.

http://img847.imageshack.us/img847/6791/28548210150260367099707.jpg

Chez VW, on préfère prendre du temps à choisir les pilotes plutôt qu'à repasser leurs chemises !
Ici, Christian Riedemann et Hans Weijs Jr, accompagnant Kris Nissen, big boss de VW Motorsport.

 

Dés le prochain Neste Oil Rally Finland, où j’aurai le plaisir d’être présent, Volswagen testera ses futurs pilotes au volant de Skoda Fabia Super2000, la politique de groupe permettant ce transfert temporaire d’une marque à l’autre. Deux pilotes sont donc attendus en Finlande, Andreas Mikkelsen, actuel pilote Skoda UK et Joonas Lindroos, pilote local. A ces deux pilotes scandinaves, suivront deux autres pilotes qui disputeront l’ADAC Rallye Deutschland. Hans Weijs terminait deuxième du JWRC 2010 et en remportait la manche allemande. Il réalisait aussi une fort belle prestation lors du dernier Geko Ypres Rally, où il se classait à une surprenante troisième place finale sur Fabia S2000. Sa place est donc ici justifiée. Son coéquipier d’un week-end sera l’Allemand Christian Riedemann, actuel septième de la WRC Academy. Sa présence est elle justifiée par le choix imposé par la maison mère de VW à Volkswagen Motorsport d’avoir un pilote allemand dans ses rangs. En parlant d'Allemand, n'oublions pas non plus Hermann Gassner Jr, actuel coéquipier de Juho Hanninen sur le programme SWRC de Skoda. Pilote Skoda, suivi par Red Bull et Allemand, trois composantes à ne pas oulbier dans le choix final, même si sa pointe de vitesse à est confirmer.

Mais on pourrait se demander si un rallye suffirait à choisir le bon poulain. La plupart des pilotes testés ont déjà une bonne expérience de la compétition, en WRC, IRC, JWRC, ou encore en programmes nationaux. Alors s’en suivront les 4 derniers rallyes de la saison. Ils ne seront peut être pas disputés par VW pour estimer le potentiel de ses futurs pilotes mais au moins, les deux rallyes restants à disputer au sein du SWRC, en France et en Espagne en seraient utiles. Mais avec qui ?

Au rayon des « vites », je verrais bien un Kevin Abbring ou un Thierry Neuville. Kevin Abbring est un talent est pur, brut, un peu trop parfois et sa pointe de vitesse n’est plus à démontrer. Il disputait le JWRC 2010 sous le label KNAF et est actuellement membre du FIA Institute Young Driver Excellence Academy. Son expérience est des plus intéressantes. Thierry Neuville aussi ferait très bien l’affaire. Rapide il l’est, n’en démontre sa splendide victoire lors du Tour de Corse en mai dernier. Hélas, on l’a vu dernièrement, le contrat le liant à Peugeot en IRC l’empêchait de disputer les essais Ford en préparation des prochaines manches du WRC disputées sur l’asphalte. Exit donc pour lui le Rallye de France ou d’Espagne au volant de la Tchéque ? A voir... Cela dit, même si contrat il y a, il serait dommage que Peugeot empêche Thierry Neuville de s'ouvrir à de nouvelles perspectives. La marque au Lion ne pouvant fournir au jeune belge un programme à hauteur de ses ambitions plus qu'"intercontinentales."

En attendant, WRC.com nous propose de choisir quel serait notre pilote favori, quel jeune pilote mériterait un essai avec Volkswagen. A nous, à vous de voter. Au choix, Kevin Abbring, David Bogie, Eyvind Brynildsen, Karl Kruuda, Martin McCormack, Thierry Neuville, Jarkko Nikara, Hayden Paddon, Matti Rantanen ou Ott Tanak. Faites le bon choix...

>>> http://www.wrc.com/fanzone/polls/

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 13:38

http://img43.imageshack.us/img43/3817/nuvolari01.jpg
Un jour, un journaliste demande à Tazio Nuvolari, grand pilote des années 30 :
"Ou trouvez-vous le courage de grimper à chaque fois dans votre cockpit ?"
Tazio lui répond par une question :
"Où pensez-vous mourir ?"
Le journaliste piégé dit :
"Moi ? Chez moi, j’espère ! Dans mon lit !"
Et Tazio rigolard lui balance :
"Où trouvez-vous le courage de vous glisser chaque soir dans vos draps ?"

Tazio Nuvolari : http://fr.wikipedia.org/wiki/Tazio_Nuvolari

Source : Mémoire des Stands

Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans La phrase du jour
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 12:12

http://desmond.imageshack.us/Himg843/scaled.php?server=843&filename=42379386.jpg&res=medium

Bien des fois je vous ai venté les mérites de la célèbre boisson énergétique Red Bull. Qu'ils soient extrêmes ou non, dans tous les sports, nous avons en tête un sportif suivi par la marque autrichienne. Loeb, Ogier, Vergne, SainzJr et bien d'autres n'en sont que les exemples motorsport. Si depuis quelques temps, Red Bull a réorienté sa communication vers une cible plus sportive que nightclubbeuse, la marque chère à Dietrich Mateschitz a drôlement axé sa communication cet été. On pourrait même dire qu'ils ont pété un plomb et se sont éloignés d'un coup d'un seul de leur habituel sens inné de la communication.


Personne ne peut nier l'existence de Red Bull, certes, mais aussi celle de l'émission Strip Tease, du moins en France et en Belgique. Émission belge diffusée sur RTBF1 depuis 1985 et en France sur France 3 depuis 1992, elle a, d'après ses créateurs, a pour but de traiter des sujets « pris dans les faits de société » (source wiki). Autrement dit, la vie des petites gens comme vous (et moi ou presque), vue sur un axe plutôt décalé. Vous me demanderez alors quel est le lien entre une canette et cette prod TV. Une pub, oui, rien de plus rien de moins, Red Bull a fait de cette émission une publicité. Une longue pub, plutôt un clip, que je vous invite à découvrir ici. C'est vrai, il n'y a pas de grande créativité ici mais ça fait toujours sourire. Par la même occasion, je vous invite à écouter et réécouter le titre Batumambe de groupe Combo Belge :
http://www.bide-et-musique.com/song/12477.html

A voir :
le site du projet K2011
le site de Strip Tease
la page wiki de Strip Tease


A bientôt,

Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 09:38

13,854 seconds
The narrow margin between triumph and defeat,
between joy and pain :
The 24 hours of le Mans 2011.


http://img708.imageshack.us/img708/7483/audibn.jpg
Certaines courses marquent les esprits, de par leur difficulté, leurs histoires, leurs batailles héroïques. Le grand public s’y est intéressé et les noms restent gravés. Le Rallye Monte-Carlo a beau faire partie du WRC ou de l’IRC, il reste le Rallye Monte-Carlo. Il en est de même pour le Dakar, les 500 Miles d’Indianapolis ou les 24 Heures du Mans. Ces noms sont synonymes d’exploit, de bravoure, de vitesse et de bien d’autres qualificatifs.

Gagner Le Mans. Le graal parfait, la récompense ultime, le couronnement suprême. A ce petit jeu, Audi et Peugeot savent y faire. Audi mène la danse avec ses 10 victoires en terres sarthoises depuis 2000, où seulement par deux fois, Bentley (ou du moins la robe Bentley) et Peugeot ont fait trébucher l’équipe allemande. Cette année, Audi remettait le couvert. Une fois de plus, la marque aux quatre anneaux remportait la Bataille de la Sarthe, précédent le Lion d’un des plus petits écarts que les 24 Heures ont vues depuis 1923, année de création de la classique sarthoise. 13,854 secondes. 13,854 secondes au final de 24 heures de course. 24 heures durant lesquelles la mêlée fut rude, rythmée par d’effroyables sorties de piste et d’intenses moments de bravoure.

André Lotterer, Benoît Treluyer et Marcel Fässler, trois potes aux prénoms bien français remportaient la mythique, l’exclusive au bout des 355 tours, pour un total de 4 838,30 km disputés à la moyenne de 201,596 km/h, rien que ça. L’un d’entre eux commentait « One day, one event, one race, only one winner. » Et cela s’est confirmé, au dépend d’une alchimie sans règle précise, où la fatalité et la chance ont une part indiscutable de responsabilité dans la victoire, bien loin d’une norme habituellement utilisée dans les courses en sprint, celle de juger par une exclusive pointe de vitesse. Fiabilité, technicité, tactique, stratégie et autres paramètres s’en sont mêlées.

Après avoir paradé dans les usines, sièges et autres lieux symboliques de la marque d’Ingolstadt, Audi Sport revient sur sa victoire par une vidéo. Un montage parfait, long d’un peu plus de 13 minutes, comme une certaine parallèle aux 13 secondes séparant Audi de Peugeot. Décrochez le téléphone qu’il ne vous dérange pas. Mettez vos mobiles en mode silencieux. Faites vous un p’tit café et posez-vous, prenez-vous ce petit quart d’heure, cela vaut le coup.



Allez, je vous laisse, une autre classique m’attend. A deux roues celle-ci.

A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles Huvelle - dans Dino Rally Team
commenter cet article
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 16:41

Il est de ces épreuves qui marquent les esprits, là où les plus grands ont laissé d'impressionnantes traces de gomme, là où de belles scènes de sport se sont déroulées. Le Rallye d'Ypres en fait partie, et son édition 2011 ne fait pas exception à la règle. C'est le constat que peuvent faire les plus fidèles à l'épreuve, c'est aussi celui que le DRT peut établir à travers les 5 dernières éditions couvertes en photos. Vivez ou revivez le grand rendez-vous de l'année dans la galerie DinoPhoto du Geko Ypres Rally 2011, les anecdotiques mais non moins attrayantes rencontres de cette épreuve internationale.

 

http://max.pierre2.free.fr/phpwebgallery-1.6.2/galleries/Rallyes/2011/Geko_Ypres_Rally/_DSC2120.jpg

Freddy Loix, une nouvelle fois impérial "at home"

 

Et aussi, flash-back sur les éditions 2006, 2007, 2008, 2009 et 2010 course et essais !

 

Site Web Officiel Geko Ypres Rally

Chronos & Resultats

Site Web Officiel IRC

Repost 0
Published by Maxence PIERRE - dans Photos
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 14:00

Bonjour,

Aujourd'hui chez Dino, retour sur deux articles parus chez nos confrères du Bleinheim Gang et de Speed Hunters. Deux articles pour un duel de bagnoles incomparables, taillées pour la course, reste à trouver laquelle. D'un côté la Jaguar XJ12C Broadspeed, de l'autre la Ford Falcon. L'anglaise bestiale, taillée pour la course en peloton. L'américaine drôlement taillée pour le rallye. Je n'en dirais pas plus et vous laisse découvrir ces deux autos en question, deux autos des plus surprenantes.

http://www.blenheimgang.com/wp-content/uploads/2011/05/5754797952_333a716d8c_o-570x377.jpg <<<
Jaguar XJ12C Broadspeed
     
http://ll.speedhunters.com/u/f/eagames/NFS/speedhunters.com/Images/Mike%20Garrett/001May/falcon/fal4.jpg <<< Ford Falcoln


A bientôt,
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles - dans Dino Rally Team
commenter cet article
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 08:00

Certaines victoires marquent plus que d’autres.

Après le Terre des Causses il y a quelques semaines, le Volant 207 faisait sa halte du côté de Calvi, Corte et Ajaccio pour le célébrissime Tour de Corse. Un Germain Bonnefis tacticien, un Cyril Audirac en grand revenant et vainqueur, un Rémi Jouines des plus rapides et un Ghislain De Mevius surprenant, telle fut la recette d’une manche Volant 207 de toute beauté, sur l’île du même nom.

Devant les 207 RC Rallye, d’autres Peugeot 207 étaient en course, Super 2000 celles là. Au sein de l’Intercontinental Rally Challenge la bataille faisait rage. Là, deux petits belges, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul n’amusaient pas la galerie. Ils dominaient, de la tête et des épaules, ce rallye depuis la première spéciale. Durant le rallye, les mauvaises langues parlaient… « Ils ne tiendront pas » … « Il va se sortir » mais pas moi. Pour une fois, je n’étais pas de celles là. Je suis pourtant spécialiste au rayon grande gueule, à moins que mon âge m’ait calmé. Bref. Pour moi, Thierry et Nicolas étaient sur la bonne voie. Leurs huit meilleurs temps sur les quatorze possibles en étaient l’illustration parfaite, pas besoin d’un dessin pour cela.

Dernière ES. Sarrola-Plage du Liamone. 26,70 kilomètres. 26,70 les plus longs de la carrière de notre duo d’outre-Quiévrain. 26,70 kilomètres des plus longs pour la poignée de suiveurs dont j’avais la chance de faire partie. Bryan Bouffier sort de la route, et nous remet une couche de pression. Pierre Campana crève, et nous remet deux bar de pression dans la figure. Ou Bryan sort après que Pierre ne crève, je ne sais plus. Puis il y eut les kilomètres en onboard. Thierry est au volant, Nicolas aux notes. J’adore son phrasé, j’en écoute chaque mot, concentré, je m’en délecte. On doit être une paire de passionnés à suivre chacune de ses notes, chacune de ses intonations. On doit être une paire à être avec eux, dans cette 207 Super 2000 aux couleurs des drapeaux belge et luxembourgeois. Une paire à imiter la valse de la 207 comme si nos mimes allaient les aider.

Nous étions là, dans cette salle de presse, quelques représentants de chez Peugeot Sport. Les mots ne sortaient pas, mais nos gestes révélaient une certaine tension. Les onglés rongés, je m’entendais souffler. Nous regardions sans cesse le grand écran du live puis le classement en direct. Nicolas annonçait, Thierry s’appliquait. Je reconnais les derniers kilomètres d’ES, repérés lors des passages des précédents concurrents. Les notes défilaient, défilaient… « Gauche 10 de suite en frein, 60 droite 30 surtout pas corde. » D’un coup d’œil, j’observe la trajectoire prise par la 207 jaune, on ne sait jamais, la corde… Et Nicolas annonce les dernières notes, dernières lignes de cette page quadrillée. « Et gauche 30+ dur … pour sommet / droite 127+ 80 gauche 30- dur tenir… et OK ! » Le OK libérateur. Ca y est, notre duo passe la ligne d’arrivée, on peut souffler les 12 bar emmagasinés ! L’émotion est palpable à l’instant, la pression retombe… On ferme les yeux quelques centièmes de secondes, on reprend notre souffle… Ils l’ont fait. Un regard s’échange entre nous, une tape dans le dos. Je suis un peu expansif, l’adrénaline qui réside en moi depuis des mois ressort ici… Les représentants du meilleur ennemi du monde, Skoda, témoignent et nous félicitent, nous, qui n’avons pas fait grand chose dans la victoire du duo belge, au final. C’est ce qu’on appelle une victoire… en équipe.

Ce weekend, j’ai pu assister aux premières loges à la première victoire de Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul au niveau mondial. Voilà un bout de temps que je suivais le duo, qui n’existait pas encore il y a quelques semaines. Thierry, le jeune pilote fou, doté d’un talent d’autant plus fou. Nicolas, le copilote des plus sympathiques qu’il soit, pro et passionné comme pas deux, toujours le sourire aux lèvres.

http://imageshack.us/m/38/6729/4dcef08cdb851zoom.jpg
Un regard, un clin d’œil, un pouce en l’air, une poignée de main… C’est pour des moments pareils qu’on aime notre sport… Des moments à hauteur humaine, tout simplement.


A bientôt, vous me manquiez.
Jean-Charles

Repost 0
Published by Jean-Charles - dans Dino Rally Team
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 09:15

Hier à Olbia, lors du Rally Italia Sardegna, la MINI WRC faisait ses premiers tours de roue officiels, devant le public et le WRCircus ressemblé pour un Welcome de rigueur. Ce n'était d'ailleurs pas la première fois que la MINI s'offrait à la foule en délire (ou presque), sa présentation lors du Mondial de l'automobile de Paris 2010 avait fait grand bruit avant cela, sans compter le buzz médiatique youtubique, facebookien et bloguiste créé sur la toile avant l'épreuve italienne et la présentation parisienne. Bref, la MINI WRC britannique devait être la sensation de la journée mais c'était sans compter une armée de petits hommes arrivés d'outre Rhin. Vous me direz, Britanniques vs Teutons, ça sent le déjà vu, d'autant plus que les armées (rouges) françaises et (bleues) américaines situent un autre contexte. Volkswagen, le deuxième constructeur mondial, piquait la vedette de la belle britannique ou presque. Volkswagen, la marque trois fois vainqueur du Dakar, quitte le plus célèbre des rally-raids pour s'attaquer au World Rally Championship à l'horizon 2013. Voilà une nouvelle qu'elle est bonne, d'autant plus que cela faisait un bout de temps qu'on attendait la nouvelle, des mois qu'on nous envoyait les Carlos Sainz, Petter Solberg, Nasser Al-Attiyah, FX Demaison voire même dans les rumeurs les plus folles (ou pas !) un certain Sébastien Loeb (et là, la messagerie privée s'affole).

Les photographes de l'agence Austral, François Baudin et son fiston Bastien étaient bien entendus présents lors de la présentation du programme WRC by VW, boîtiers à l'oeil, cailloux ajustés et pellicules dans le sac banane pour immortaliser cette arrivée des plus attendues. Je m'arrête d'ailleurs sur le cliché du jeune photographe Bastien, marchant dans les plates bandes de son père. Qu'a-t-il photographié là ? Qu'avait prévu VW dans sa présentation ?

http://img163.imageshack.us/img163/5389/23099322341347100750812.jpg
Et voilà, le génie ! On a tout de même l'impression d'y voir Dark Vador ! Oui ! C'est bien lui, Anakin Skywalker himself, le père des jumeaux Luke Skywalker et Leia Organa ! (j'ai du chercher cette info sur Wikipédia...) Alors oui, très certainement, l'empire du troisième  constructeur mondial contre-attaque et voilà un sacré clin d'oeil à la publicité sortie dernièrement sur notre petit écran, pour la VW Passat. Vous ne voyez pas laquelle ? Vous étiez où ces derniers mois ? Sur Tatooine ? Dans une galaxie lointaine, très lointaine ? Allons... mais siiiii, c'est la vidéo qui a -juste- fait plus de 37,5 millions de vues sur le compte officiel youtube de VW ! Rien que ça... Cette pub, ce bijou !



Laissez moi y croire... Allez, je vois bien le prochain clip de présentation de la Polo WRC... avec Dark Vador qui sort de l'auto ! Raaaaaah ! Mais là, pas de lancement d'un nouvel épisode de Star Wars, comme il avait été fait lors du Grand Prix de F1 de Monaco 2005, lors de la sortie du dernier opus de la saga Star Wars "Episode III: La revanche des Siths." Bien que, avouez, nous ça plairait non ?

http://img508.imageshack.us/img508/9992/070228redbull.jpg


Bref, au final, je ne sais plus très bien où j'en suis, entre la nouvelle Polo R WRC et mon pote Dark Vador. Je vais me coucher, et vous laisse découvrir le clip de présentation du prochain jouet de Wolfsburg. Das Auto. Das WRC.




Volkswagen, Citroën, Ford, Mini, nous sommes partis pour une belle guerre... aux étoiles.

A bientôt,

Jean-Charles


Repost 0
Published by DinoRallyTeam - dans Dino Rally Team
commenter cet article

Recherche

Articles Récents